Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/06/2014

COACH ADOPO :"UNE BELLE AVENTURE HUMAINE"

Affiche.jpg

La sélection nationale de rugby à XV se rend en Tunisie pour disputer la Coupe d'Afrique des Nations Groupe B , ou elle affrontera l'OUganda mardi pour son premier match. L'autre match opposera la Tunisie au Sénégal. Nous avons rencontré le coach André Adopo avant son départ pour le rassemblement de Yamoussoukro, nous parler de la préparation de cet évènement.

RUGBIVOIRE : Coach , pouvez vous nous parler du programme de préparation ?

André Adopo : Nous allons commencer le regroupement le lundi 26 mai à Yamoussoukro avec 28 joueurs : 23 locaux et 5 venus de France. 6 autres joueurs nous rejoindront à partir du 1er juin et les deux derniers nous rejoindront avant la compétition. Comme tu peux le constater , la préparation ne sera pas la même pour tous les joueurs. Nous devrons nous adapter au calendrier sportif de ceux évoluant en France.

La 1ere partie du regroupement aura une grosse dominante physique. Nous devrons mettre à niveau physiquement tous les joueurs qui ont fini leur championnat depuis. Un gros travail est prévu sur la technique individuelle et la défense.

Sur la 2eme semaine, nous mettrons l'accent sur l'organisation collective offensive avec le groupe de joueurs retenus sur la liste finale pour la compétition. Nous allons nous préparer à Yamoussoukro dans un cadre idéal pour le travail et la concentration du groupe.

Suite au succès de l'an dernier, vous allez être attendu. Or, le niveau va monter d'un cran, quels sont les objectifs fixés pour ce tournoi ? 

Nous montons en groupe B, c'est vrai que nous serons attendus. Mais à ce niveau tout peut arriver. Notre objectif prioritaire est déjà de se maintenir en Groupe B , et ensuite se donner les moyens de gagner le tournoi. Pour cela notre 1er match contre l'Ouganda est très important.

En face nous avons de grosses équipes comme la Tunisie qui reçoit la compétition, le Sénégal qui nous a battu en amical et l'Ouganda qui descend du groupe A.

La sélection, et c'est une première, a pu réaliser deux matches amicaux cette saison. Quels sont les enseignements à tirer de ces rassemblements ? 

Effectivement nous avons joué deux matches amicaux cette année, contre le Sénégal à Castres en novembre  et contre l'Algérie à Toulouse le 1er mars. Ces deux matches, que nous avons d'ailleurs perdus au passage, nous ont permis de voir de nouveaux joueurs arriver en équipe de Côte d'Ivoire. Beaucoup de jeunes joueurs ont rejoint la sélection. Sur le match contre le Sénégal, l'ossature de l'équipe était composée que de nouveaux joueurs. Nous avons fait un bon match, dans l'envie, l'état d'esprit et techniquement; il nous a manqué la victoire, le Sénégal était plus fort.Ce match nous a permis de nous remettre dans le bain après notre victoire de l'année dernière mais aussi de nous rapprocher des anciens qui sont revenus de la campagne de la CAN déçus et amers. La qualité du jeu proposé ce jour là par les deux équipes sous une météo difficile a été d'un bon niveau.

Le match contre l'Algérie a été un franc succès au plan de la mobilisation, de l'organisation, de l'implication des joueurs. Nous avons retrouvé notre jeu. Nous avons perdu sur un détail et l'équipe d'Algérie avait un solide huit de devant. Il faut pouvoir multiplier ces genres de matches afin de passer en revue tous les joueurs ivoiriens évoluant en France.

Au passage les joueurs locaux ont fait un match amical qu'ils ont gagné face au Burkina Faso.

Depuis Gaborone, un groupe semble se créer autour de joueurs cadres, comment jugez vous votre groupe actuel ? 

En effet, nous avons un bon groupe de joueurs articulé autour de Serge Jouve, Baky Meite, Marius Gohoun, Sydney Djiropo, Yann Lohoré, Salif Touré, Oulouma Jean Muarice, Zie James, Marc Yoboue, Oscar Lasme...les cadres de l'équipe comme tu le dis. A ces joeuurs s'joutent tous les nouveaux depuis la dernière CAN: Lo Jonhatan, Poupeau Quentin, Idrissa Doumbia...

De bons joueurs qui font le bonheur des clubs de fédérale en France. Des mecs biens, respectueux des choses, j'avoue que quand nous arrivons à avoir tout le monde, l'équipe de Côte d'Ivoire a de la gueule !

Depuis Gaborone, nous avons traversé des difficultés pour nous rassembler correctement ( moyens financiers) mais à chaque fois les joueurs ont répondu à l'appel de la sélection. Des joueurs cadres arrivent pour certains en fin de carrière internationale. Il faut songer à les remplacer mais aussi proposer à certains de s'impliquer davantage au niveau du staff de l'équipe.

Pour ce tournoi, nous avons quelques joueurs cadres absents sur blessure et pour problèmes personnels, mais l'ossature regorge de bons joueurs et nous allons jouer avec nos armes.

Enfin que peut on vous souhaiter  de meilleur pour ce tournoi ? 

De le gagner, de représenter valablement et dignement la Côte d'Ivoire à ce tournoi. De continuer à élever le niveau du rugby ivoirien, de vivre encore une fois cette belle aventure humaine. Merci.

Merci à toi à coach et bon courage, on est avec les éléphants !

 

 

Les commentaires sont fermés.