Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/11/2012

LE RUGBY, COMME OUTIL DE SOCIALISATION ET D'EDUCATION

L'association "Peace and sports", aidée de la fédération ivoirienne de rugby va lancer son programme le 5 décembre à Daloa, "Viens jouer au rugby, c'est la vie !".

Le but est d'insérer des enfants des rues, déscolarisés, par la pratique du rugby et de ses valeurs . Ces enfants sont souvent obligés de travailler, comme cireurs de chaussures, pour survivre. Dans un premier temps, une centaine d'enfants bénéficieront de cette aide, nombre qui va progressivement s'accroitre. Le rugby véhicule des valeurs telle que l'esprit d'équipe, le collectif, le courage, le dépassement de soi...l'idée  est donc d'utiliser ces valeurs pour permettre aux enfants de se réinsérer socialement pour leur garantir un meilleur avenir.

Un expert de Peace and Sport sera sur place pour le lancement, en compagnie de Charles Yapo, DTN au sein de la fédération et qui est nommé coordinateur du projet.

Nous saluons cette initiative et souhaitons bon courage à tous les protagonistes pour le bon déroulement de cette campagne.

Fabien

Commentaires

Le Rugby fait la Paix en Côte d’Ivoire

Soutenue par l’IRB et Peace and Sport, la Fédération ivoirienne de rugby lance à Doala le projet pilote « Viens jouer au Rugby, c’est la vie » pour mener les jeunes ivoiriens sur la voie de l’intégration citoyenne


Doala (Côte d’Ivoire), le 6 décembre 2012 – La Fédération ivoirienne de rugby (FIR), soutenue par l’International Rugby Board (IRB) et Peace and Sport, L’Organisation pour la Paix par le Sport, lance cette semaine à Doala en Côte d’Ivoire l’initiative « Viens jouer au rugby, c’est la vie » qui promet grâce au rugby d’éduquer et de réintégrer durablement 200 jeunes marginalisés par le conflit ivoirien. Ce projet s’inscrit dans le cadre d’une politique gouvernementale visant à faire du sport un levier de cohésion sociale. Il vient renforcer l’engagement déjà pris par certaines fédérations sportives nationales dont le Judo, le cyclisme et la lutte.

Pour ces 200 jeunes filles et garçons âgés de 10 à 18 ans issus de milieux désocialisés de Doala, au centre-ouest du pays, le programme combine sur 3 ans des sessions de rugby à toucher, essentielles pour leur apprendre à respecter les règles de vie commune, le respect et le goût de l’effort, ainsi que des cours d’alphabétisation qui doivent faciliter le retour dans le circuit éducatif classique. Au sortir de ce parcours vertueux, les jeunes ivoiriens deviendront à leur tour des acteurs à part entière de la Côte d’Ivoire de demain et de fervents défenseurs de la réconciliation.

Charles Yapo DTN de la Fédération ivoirienne de rugby et en charge du projet, a déclaré : « la Côte d’Ivoire aspire à une paix durable et le sport peut nous y aider. Les valeurs du rugby sont celles que nous voulons insuffler à la jeunesse de notre pays. Solidarité, tolérance, travail sont autant de notions qui prennent tout leur sens sur un terrain de rugby. C’est pourquoi nous lançons cet appel à la jeunesse ivoirienne, « viens jouer au rugby, c’est la vie » ».

Bernard Lapasset, Président de l’IRB a ajouté : « Le rugby a un rôle majeur à jouer dans la société. C’est un sport d’engagement où le respect de l’adversaire et de ses coéquipiers est essentiel pour permettre au jeu de se dérouler et chacun d’y prendre plaisir. De plus en plus d’Ivoiriens pratiquent notre sport et je suis heureux que le rugby puisse être synonyme de paix et de réconciliation pour les jeunes de Doala. Le rugby est en train de prendre une dimension globale et j’espère que ce type de projet trouvera un écho favorable dans le monde entier. »

Joel Bouzou, Président-fondateur de Peace and Sport, de conclure : « L’implication de Peace and Sport dans des actions de promotion de la Paix par le Sport en Côte d’Ivoire date du 1er Forum International de Peace and Sport en 2007. A l’époque, le gouvernement ivoirien nous a montré sa détermination à faire du sport un fondement du lien social dans son pays et nous a convaincu de l’accompagner dans cette voie. Nous travaillons depuis main dans la main avec les fédérations locales pour réunir les communautés divisées du pays. Nous sommes très heureux que le rugby puisse aujourd’hui jouer son rôle de vecteur de paix en Côte d’Ivoire. Cette initiative démontre une nouvelle fois que le sport est fondamental pour changer le monde. »

-FIN-


Contact Presse

Nicolas Serres
M : +33 6 58 22 44 23
E: nserres@therighttrack.eu

Vanessa Verron
M : +33 6 63 54 14 23
E: vverron@therighttrack.eu

Écrit par : yapo charles | 05/12/2012

Les commentaires sont fermés.